Coordination réseau

L'équipe

MISSION :

La coordination des CALF a été effectivement pourvue d’un coordonnateur affecté à temps complet au 1er janvier 2008.

Cependant sa mission a été définie au moment de la création de l’association des CALF dont l’autorisation de fonctionner a été accordée et  enregistrée le 30 mai 2006 (folio 2400) et parue au journal officiel d’octobre 2006.

Les statuts de l’association stipulent dans les articles 11 et 11 bis :

Le coordonnateur est nommé par le Conseil d’administration à qui il rend compte.

Le Coordonnateur est basé à N’Djaména et occupe une fonction indépendante de celle des directeurs de CALF. Il a une mission d’impulsion et de contrôle à la fois sur le plan pédagogique, administratif, comptable et relationnel.

Le Coordonnateur propose au Conseil d’administration :

  • la désignation et la révocation éventuelle des Directeurs des CALF ;
  • les organigrammes fonctionnels et relationnels de l’association des CALF et de chaque CALF ;
  • le programme annuel d’activités et le budget des CALF ; pour ce faire, le Coordonnateur reprend l’ensemble des rapports et prévisions des CALF;

Le Coordonnateur est responsable des actions menées et du budget de chaque CALF.  A ce titre :

  • il présente au Conseil d’administration un rapport annuel d’activités comportant un volet financier et un volet technique ;
  • il saisit le Conseil d’administration en cas de difficultés particulières ou de crise ;

Le Coordonnateur des CALF est le supérieur hiérarchique des Directeurs des CALF

Article 11 bis

Le poste de coordonnateur des Calf est assuré de façon transitoire par un conseiller technique français au titre de l’assistance technique mis à disposition de l’Etat Tchadien, en application des accords de coopération de 1976. Il est proposé par l’Etat français et nécessite l’agrément des autorités tchadiennes.